Marie Claire

    La Louviere

    Je travaille dans un cabinet d’avocats (je ne citerai pas le nom), où j’ai toujours plaisir à aller. Mon patron est un vrai régal et il n’est pas marié. Il y a toujours eu une attirance entre nous, même lorsque je n’y faisais qu’un stage. Lundi dernier, j’étais au travail jusqu’à tard (je devais encore organiser l’administration) quand je suis allé aux toilettes, je suis passé devant son bureau. J’ai regardé à l’intérieur mais je n’ai pas compris ce que j’ai vu. Quand j’ai fait quelques pas en arrière et que j’ai bien regardé, j’ai vraiment bien vu le tog. Mon patron était assis là avec une bouteille de Jack sur son bureau, les pieds sur son bureau et une cigarette à la main. J’ai regardé autour de moi, mais c’était encore loin. J’ai ouvert la porte et mon patron s’est branlé ! Il m’a demandé d’un ton légèrement irrité ce que je faisais ici, quand j’ai expliqué que je voulais rattraper du retard dans mon travail, il a ri. Il m’a demandé si je voulais m’asseoir et je l’ai fait. En les regardant dans la tête, il y avait quelque chose qui n’allait pas et je veux dire la quantité d’alcool qu’ils avaient dans le corps. Quand je me suis intéressé à lui, il m’a dit qu’il soupçonnait son amie d’adultère. Après avoir probablement dessiné un visage très choqué (j’ai supposé qu’il était célibataire quand il a dit qu’il n’était pas marié, je suis bête), j’ai demandé où il avait caché cette information. Il a dit l’avoir vue monter dans une voiture plusieurs fois avec un homme. Entre-temps, il m’avait également offert un verre. Nous avons commencé à parler de la vie et nous nous sommes assis sur le canapé. Et il a continué à me verser. Après mon quatrième verre, j’ai regardé l’heure et j’ai découvert qu’il était déjà passé le 10. Quand je me suis levé pour partir, il m’a tiré vers lui et m’a embrassé. Il s’est bien entendu avec sa langue et je l’ai embrassé en retour. J’ai senti qu’ils me donnaient mes seins en allant vers mon pantalon. Il m’a jeté sur le canapé et s’est allongé sur moi. J’ai senti une grosse bite raide contre ma cuisse et j’ai eu chaud tout de suite.

    Nous avons continué à nous embrasser et il est parti avec eux la main dans mon pantalon. Il m’a cligné lentement pendant un long moment et j’ai commencé à gémir. Il a enlevé ma robe et s’est déshabillé. Quand il les a enlevées, j’ai vu un poteau épais. Je me suis mis à genoux et je suis parti avec la langue longue qu’ils tirent. J’ai levé les yeux et je l’ai vu s’amuser. Ça m’a juste rendu plus excité ! !! Je les ai mis dans ma bouche jusqu’au bout et j’ai fait des allers et retours. Il a attrapé ma tête et s’est arrêté euh loin à l’intérieur que je devais tousser. Puis il l’a fait encore quelques fois. Charmant ! Il m’a poussé sur le canapé, a mis mes jambes en l’air et a eu une si bonne vue de ma chatte. Il m’a léché la chatte. Je les ai tenus la tête fermement et j’ai apprécié. Il a fait des cercles autour de mon clitoris, tout mon corps tremblait ! Il m’a rendu encore plus humide quand il est entré avec deux doigts et qu’il est rapidement retourné là-bas. Je gémissais de plaisir. Juste avant de terminer, il s’est arrêté et a dit “pas si vite”. Il m’a fait des jambes plus hautes, s’est mis à genoux et les a mises dans ma bite. Il a d’abord été lent, puis de plus en plus rapide. Il gémissait de plus en plus fort. C’était tellement excitant, c’était normalement un endroit où j’étais très mature pour pouvoir garantir mon avenir et maintenant mon patron me baisait. Il m’a attrapé les cheveux fermement et m’a donné un coup de poing, et le temps passe très vite. Je le gémissais par plaisir avant de venir. Toute ma jambe tremblait encore quand il m’a soulevé et m’a laissé me pencher. Je me suis penché et je me suis appuyé contre le canapé. Il a remis sa bite dedans et m’a frappé fort jusqu’à ce qu’il arrive… Nous nous sommes habillés en silence et j’ai quitté le bâtiment si vite que j’ai déjà oublié de tout fermer. Mon patron et moi parlons toujours, mais seulement de choses professionnelles (bien qu’il m’ait secrètement donné une carte d’un site de sexe qui semblait être quelque chose pour moi géant des rencontres sexuelles ou quelque chose comme ça) Je pense qu’il a peur que je le signale, mais je n’en ai pas l’intention. Il me sourit encore et aujourd’hui, j’ai mis un mot dans sa valise avec dessus : Appelez-moi, si vous voulez faire un deuxième tour !

    RELATED ARTICLES

    Sexe au bureau

    Je travaille dans un cabinet d’avocats (je ne citerai pas le nom), où j’ai toujours plaisir à aller. Mon patron est un vrai régal et il n’est pas marié. Il y a toujours eu une attirance entre nous, même lorsque je n’y faisais qu’un stage.…

    Sortir avec un ami

    Bonjour, laissez-moi me présenter. Je m’appelle Tim et j’ai 24 ans. J’ai plus qu’un groupe d’amis sympathiques avec qui nous sortons toujours. Comme cette nuit-là, dans une tente à Rotterdam, j’ai vu mes amis s’enivrer en regardant autour d’eux pour voir s’il y avait des…

    Journée à la plage

    Journée à la plage C’était une journée chaude. Quand je me suis réveillé, je l’avais déjà remarqué car dans ma chambre, il faisait assez chaud à cause du soleil qui brillait aux fenêtres. Je ne sais pas ce que c’est que le temps chaud, mais…

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *